Déformation des membres en X ou en O

 

 

Esther van Praag Ph.D.



MediRabbit.com est uniquement financé par la générosité de donateurs.

Chaque don, peu importe sa taille, représente une contribution considérable et aidera à la poursuite de la recherche sur les maladies, les soins, et la santé des lapins.

Merci 

 

ATTENTION: cette page contient des images qui peuvent être pénibles à voir pour certaines personnes.

Certains lapins souffrent de défauts d’aplombs lorsqu’ils sont observés de face ou de profil :

·       Déformation angulaire au niveau des articulations des membres, d’origine acquise ou congénitale,

·       Déformation et courbure des os longs des membres, d’origine congénitale,

·       Hyperlaxité des ligaments.

L’étiopathologie de la déformation angulaire des membres est mal documentée chez les lapins. Chez d’autres animaux, dont les poulains, il existe différentes causes d’origine osseuse ou musculaire alors que la laxité des structures péri-articulaires et les retards d’ossification des os sont souvent d’origine congénitale.

La croissance des os est sous l’influence de multiples facteurs : génétiques, hormonaux (hypothyroïdie), métaboliques, mais aussi vasculaires ou électriques et la défaillance de l’un d’eux peut entrainer une croissance osseuse anormale des os longs des membres. Chez les jeunes animaux en croissance, une pression mécanique (par exemple poids du corps, ou sol glissant, quand une lapine persiste à enlever tout le foin et autre matériel du nid) asymétrique sur les cartilages de croissance des os longs peut entrainer une déformation angulaire au niveau des articulations avec déviation du membre vers l’extérieur ou vers l’intérieur. Dans ce cas, la déformation est corrigée naturellement, lorsque le lapereau grandit lorsqu’ils sont placés dans un environnement sans sols glissant. Une mauvaise nutrition de la lapine en fin de gestation (déficiences nutritives, déséquilibre alimentaire, intoxication) peut aussi causer des problèmes de déformations des membres chez les lapereaux.

Une origine héréditaire sous l’influence d’un gène récessif autosomal semble à l’origine de la courbature des membres supérieurs chez certaines races de lapins, plus particulièrement chez les lapins de Beveren, les géants belges, les argentés français et les lapins hollandais. La déformation apparait à l’âge de 2 à 3 semaines. Les membres supérieurs commencent à se courber vers l’intérieur, lors que la plante des pieds du lapereau est déviée latéralement. La courbature atteint son maximum vers de 2 à 3 mois. Même si le défaut au niveau du cartilage se corrige naturellement vers l’âge de 2.5 mois et apparait normale vers 4 mois, la déformation des membres est définitive avec une courbure définitive vers l’intérieur des os radius et de l’ulna (os compris entre le coude et la « main »).

Déformation angulaire au niveau des articulations

Des déformations angulaires au niveau des articulations des membres supérieurs sont parfois observées chez les lapins. Elles sont présentes avant ou peu après la naissance, avant la fermeture des plaque de croissance osseuse. L’angulation des axes fréquemment observé chez les lapins est :

·       Latéral, en valgus ou en X, avec une déviation de la partie inférieure du membre vers l’extérieur à partir de la déformation:

Michel Gruaz

Jeune lapin lièvre avec déformation angulaire en valgus (en X) ulnaire (au niveau de articulations du coude) (haut) des deux membres supérieurs. Chez un autre jeune lapin lièvre, une déformation est observée au niveau du carpe (pieds), avec une possible rotation du membre supérieur gauche du lapin (à droite sur la photo).

·       Médial, en varus ou en O, avec une déviation de la partie inférieure du membre vers l’intérieur à partir de la déformation :

.

Michel Gruaz

Jeune bélier avec déformation angulaire en varus, - en O,  au niveau des carpes des deux membres supérieurs.

La déformation ostéo-articulaire affecte plutôt les membres supérieurs, plus rarement les membres inférieurs. Exceptionnellement, un membre supérieur peut être affecté par une double déformation angulaire au niveau des articulations ulnaires (coude) et carpien (pieds). Elle peut être présente à la naissance ou apparaitre plus tard durant la croissance, vers 2 ou 3 semaines. Enfin, la déformation angulaire peut être accompagnée d’une rotation du membre.

Les défauts d’aplombs peuvent avoir diverses origines

Laxité ligamentaire. Elle est le plus souvent présente à la naissance du lapereau et ne cause pas de douleur, mais peut aussi apparaitre plus tard dans la vie du lapin. Les radiographies des membres atteints montrent une morphologie normale. Chez le poulain, cette déformation disparait spontanément dans la plupart des cas. Les lapins qui souffrent de ce problème sont prédisposés à développer une arthrose juvénile douloureuse au niveau des articulations affectées.

Chez les animaux plus âgés, la déformation des membres dans le plan sagital peut être due à de l'ostéoarthrite. Ce syndrome est irréversible et douloureux, et des analgésiques doivent être administré au lapin. Le traitement avec de la glucosamine ou de la chondroitine peut aussi aider.

 

MediRabbit

Vue de profil d’une lapine Rex présentant une déformation sagittale des membres antérieurs. Une cause possible est une hyperlaxité ligamentaire.

Hypoplasie des os cuboïdes. L’os cuboïde fait partie des os du tarse. Il s’ossifie rapidement après la naissance. Le manque de développement osseux a été lié à un dysfonctionnement de la thyroïde (hypothyroïdie) chez le poulain, ce qui empêche une ossification normale des os. Une correction spontanée est possible durant la période plastique du cartilage. Au-delà de cette période, la déformation devient irréversible. L’articulation déformée s’ossifie, dégénère et l’hypoplasie des os est irréversible. Cette déformation augmente le risque de luxation partielle ou de fracture du membre.

Déformation des os longs. L’inégalité de croissance entre la partie médiale et latérale de l’os log entraine une déformation angulaire du membre, le plus souvent en valgus (X). Cette déformation est présente dès la naissance du lapereau, mais peut aussi apparaitre plus tard, lors de la croissance. Chez les poulains, le positionnement dans l’utérus est suspecté de causer une compression anormale du cartilage de croissance durant la gestation. Le traumatisme causé entraine une inégalité de croissance des os longs. Ce type de déformation ne cause pas de douleur.

Prématuré et surpoids. La déformation des articulations est aussi observée chez les animaux prématurés, né avant la calcification complète des os. Le poids de l’animal peut entrainer une déformation angulaire des articulations. Un problème similaire est observé chez les lapereaux uniques. Ils sont plus imposants à la naissance, avec une forte constitution osseuse et avec une croissance rapide car trop nourri par la lapine.

.

Michel Gruaz

 

Lapereau de 24 jours souffrant de déformation angulaire en valgus (en X) des deux membres supérieurs.

Stefan Röthlisberger

Vue de face et de profil d’une lapine de 3 mois présentant des déformation en O des membres supérieurs et possible laxicité des ligaments. Le poids est suspecté d’avoir causé cette déformation. En effet, à cet âge elle pesait déjà 2.7 kilos. Seuls des radiographies des membres affectées permettent de déterminer la cause exacte de la déformation.

 

Signes cliniques

Un lapin souffrant d’un défaut d’aplomb des membres supérieurs possède un appétit normal et une bonne santé. Les seuls signes cliniques peuvent être une déambulation anormale ou difficile.

Examen clinique

Le lapin présentant une déformation articulaire est examiné de face, de profil et de derrière, au repos et en déplacement sur une surface non-lisse. La palpation du membre permet d’évaluer la présence de déformations physiques, de douleur, d’enflure, etc. La radiographie du membre permet d’évaluer l’état des os, et des articulations et d'identifier si la cause est primaire (congénitale) ou secondaire à un traumatisme ostéo-articulaire. La vue de face doit être parfaite pour décéler les déformations articulaires latérales. En cas de déformation sagittale, des vue de face et de profil sont recommandées.

Traitement

Si le problème est diagnostiqué rapidement chez le lapereau la pose d’une attelle ou d’un bandage rigide peuvent aider à corriger la déformation.  Ils doivent pourtant limiter le moins possible la liberté de mouvement du lapereau, afin de permettre le développement de la masse musculaire.

Il n’y a pas de traitement pour une déformation angulaire des membres chez les lapins. Si un membre est affecté, il peut être avantageux de faire l’amputation du membre affecté s'il gêne le lapin dans ces déplacements ou causent des douleurs. Chez les lapins sévèrement affectés par ce syndrome, il faut considérer l’euthanasie. En effet,des complications secondaires de la peau peuvent se développer, dans des régions qui supportent le poids du corps. Des ulcérations de la peau (lésions douloureuses) et de la pododermatite sont le plus souvent observées.

Remerciements

Un grand merci à Michel Gruaz (Suisse) et à Stefan Röthlisberger (Suisse) pour la gracieuse permission d’utiliser leurs photos.

Sources d’information

Arendar GM, Milch RA. Splay-leg - a recessively inherited form of femoral neck anteversion, femoral shaft torsion and subluxation of the hip in the laboratory lop rabbit: its possible relationship to factors involved in so-called "congenital dislocation" of the hip. Clin Orthop. 1966;44:221-9. 

Barichard, T. Etude rétrospective du traitement des déviations angulaires des poulains par des ondes de choc extracorporelles : 92 déviations. Thèse de médecine vétérinaire. 2012. http://oatao.univ-toulouse.fr/5327/1/barichard_5327.pdf

Wilson DG. Les déformations angulaires  des membres chez le poulain: prise en charge et conséquences de l’angulation sur la performance athlétique. la médecine vétérinaire des grands animaux. Rondes cliniques. Vol 6, 2006.

 

 

e-mail: info@medirabbit.com