JAMAIS

couper les incisives de son lapins soi-même !!!

 

 

 

 

Longueur et alignement correct des incisive mandibulaires et maxillaires (Photo: A. van Praag)

Bonne vue sur les extrémités biseautées des incisives. En cas d’occlusion saine, les incisives de la mâchoire mandibulaire (mâchoire inférieure) se reposent entre les premières incisives maxillaires et les deuxièmes incisives (peg teeth) petites et rondes (Photo: A. van Praag)

 

Une occlusion saine chez le lapin se présente avec des incisives de la mâchoire supérieure recouvrant légèrement celles de la mâchoire inférieure. En position de repos, ces dernières se trouvent entre les premières et deuxièmes incisives maxillaires.

Présentation cliniques de différents problèmes dentaires chez le lapin

Lapin apparemment sain...

mais souffrant d’un abcès au niveau de la racine dentaire

(Photos: Veterinary Exotic Information Network)

Malocclusion grave des incisives chez une lapine

(Photos: Dr. C. Morales, Prestonwood Animal Clinic, Houston, USA)

 

 

Ne jamais couper soi-même les incisives trop longues avec une pince coupante ou un coupe-ongle !!!

C’est douloureux, cruel et tôt ou tard, ce traitement-maison entraînera l’apparition de sérieux problèmes dentaires !!!

L’utilisation d’appareil tel qu’un Dremel pour traiter les défauts dentaires est dangereux. Comment contenir un lapin en toute sécurité, ouvrir sa bouche et s’assurer que la température des dents limées n’augmente pas et ne brûle pas la pulpe dentaire, s’assurer du niveau de la coupe, et éviter de toucher la langue ou les gencives ? Qu’en est-il au sujet de l’administration d’analgésiques ?

“Hypnotiser” le lapin n’est pas une bonne solution pour garder le lapin calme. Il peut se réveiller se retourner, essayer de lutter afin de s’échapper alors que ses incisives sont limées avec un Dremel. Mieux ne vaut pas imaginer les conséquences...

De nos jours, la coupe directe des incisives, sans sédation profonde ou ansthésie du lapin est considérée comme cruauté envers les animaux. Si un vétérinaire procède de cette façon avec un lapin, sans contre-indications liés à la santé du lapin, la négligence professionelle grave peut être considérée.

 

JAMAIS !!!

JAMAIS !!!

Ces images ont été prises à fin d’illustrations seulement, puis modifiés grâce aux techniques digitales. (Photos: A. van Praag).

 

Le traitement-maison des problèmes dentaires entraîne une énorme souffrance et de la douleur pour le lapin. Mais surtout, couper soi-même les incisives peut avoir des conséquences désastreuses. Les problèmes dentaires fréquemment observés après la coupe avec des pinces ou des coupe-ongles incluent:

·           Bords tranchants, pouvant blesser le lapin lorsqu’il se nourrit ou se lave;

·           Fractures longitudinales d’une dent, dans la partie visible ou sous la gencive ;

·           Arrêt de la croissance dentaire, due à une lésion de la racine dentaire /maladie endodontique);

·           Exposition de la pulpe dentaire, entraînant une inflammation de la partie interne de la dent (pulpite);

·           Développement d’abcès dentaires et modification des tissues et de l’os alvéolaire;

·           Douleur, due à la soudaine compression de la pulpe dentaire et des nerfs situés dans la région périodontique et périapicale, autour de la racine dentaire, due à la libération d’une énorme quantité d’énergie dans la dent lors de sa coupe.

S’il y a malocclusion, le traitement-maison peut l’aggraver.

Si un instrument comme le Dremel est utilisé, le bruit le bruit de l'instrument peut provoquer une réaction du lapin. Si le lapin essaye de s'échapper alors que la fraise tourne, cette dernière peut déraper sur les tissus mous des gencives ou la langue et causer des blessures graves, profondes et/ou des brûlures. Cette situation a aussi été vécue par des vétérinaires, même en plaçant une spatule de protection derrière les incisives. Les tissus endommagés gonflent énormément, empêchant le lapin de manger par lui-même, les blessures mettent des semaines à guérir.

Lorsque le vétérinaire sera finalement consulté, un traitement difficile et lourd est souvent nécessaire, souvent à vie. Parfois les problèmes dentaires, les déformations des os des mâchoires et les infections bactériennes sont devenus tellement sévères qu’il faut envisager l'euthanasier le lapin pour réduire ses souffrances.

Le vétérinaire dentaire utilise des instruments spécialisés, qui tournent à une vitesse spécifique et qui possèdent un système de jet d'eau permettant de refroidir la dent traitée, évitant ainsi de brûler l'émail et surtout la pulpe dentaire (très douloureux).

 

Georgie détendu

 

Georgie après une des nombreuses opérations pour soigner ses nombreux abcès dentaires

Georgie,

le lapin à langue noire…

Lorsque j’ai reçu Georgie, je l’ai tout de suite amené chez on vétérinaire. Celui-ci était très excite de le voir à nouveau. Il m’a dit que Georgie avait les plus mauvaises dents qu’il avait vu chez les lapins (Il avait extrait les incisives de Georgie, avant que celui-ci devint mon lapin, mais ses propriétaires n’ont pas voulu le garder plus d’une semaine après l’opération) et couru chercher les dents qu’il avait gardé afin de les montrer aux personnes intéressées comment elles étaient en mauvais état, dans la clinique. Malheureusement il ne les a plus retrouvées et je n’ai jamais pu voir à quel point elles étaient mauvaises.

Georgie démontra en premier lieu ce qui arrive lorsque les dents sont coupées à partit d’un âge très jeune par des non-professionnels. les abcès qui se sont développé au niveau des racines dentaires ont irrémédiablement causé sa mort.

La photo à gauche à été prise après une opération chirurgicale pour réparer un abcès. Un tampon imprégné d’antibiotiques a été placé dans la lésion, et fermée par une suture externe. Après 10 jours, je devais enlever la suture et enlever le tampon afin de permettre la guérison. je l’ai fais et la plaie a beaucoup saigné. Mon vétérinaire avait omis de m’informer qu’une telle quantité de sang pourrait s’échapper de la blessure. j’étais très inquiète et lui a téléphoné ; il a dit que cela était un bon signe, que la plaie était en train de guérir. J’ai quand même insisté qu’il voit mon lapin. C’était une bonne opération, avec une bonne guérison, avec administration d’analgésiques et d’antibiotiques à large spectre à partit de maintenant. D’autres opérations chirurgicales pour traiter des abcès ont suivi durant les prochains 28 mois, avec changement de nourriture normale pour lapin de 5.5 kg, coupée finement, liquide, avant que ce lapin est devenu virtuellement sans dents. Il lui restait des molaires, mais elles ont soudainement arrêtés de croître environ 3 ans avant sa mort. Dès ce moment, des petits abcès dentaires apparaissaient à intervalles réguliers et il recevait des analgésiques et des antibiotiques quotidiennement pour le restant de sa vie.    

Une particularité de georgie était sa langue noire. Environ 10% des lapins vus par mon vétérinaire possèdent une langue noire. Ceci rend une anesthésie difficile, car la langue est toujours de teinte bleuâtre-noire. Wouah, ceci était une bonne nouvelle, car je n’avais jamais vu une langue noire chez les lapins et associait ceci  à d’autres problèmes de santé. je ne voulais pas que mon pauvre Georgie sans dents ne perden encore sa langue ! :)))

Kim Chilson

 

La correction de problèmes dentaires chez le lapin doit être faite par un vétérinaire expérimenté seulement, possédant des instruments dentaires spécifiques avec jet d'eau sur la dent traitée.

Si une maladie dentaire est suspectée ou observée, l’examen de la cavité orale sur un lapin éveillé doit être accompagné par un examen général du lapin, un examen ophtalmologique et un examen de la cavité orale sous anesthésie, accompagné de radiographie du crâne sous différents angles, afin d’évaluer la santé des racines dentaires et du tissu périodontique, d’infections, ou de la présence d’un abcès ou le développement d’ostéomyélite (inflammation de l’os).

 

La cavité orale du lapin est petite et nécessite l’utilisation d’un ouvre-gueule (Photo: Veterinary Exotic Information Network)

Set d’instruments utilisé par un vétérinaire pour les soins dentaires chez le lapin (Photo: www.blackness-vet.co.uk/index.htm)

Utiliser des instruments dentaires spécifiques est très important (Photo: Veterinary Exotic Information Network)

La cavité orale est de petite taille chez le lapin, et le mouvement des mâchoires est limité. Ceci rend un examen visuel avec un othoscope sur un lapin éveillé difficile. Des problèmes dentaires peuvent rester inaperçus. Une pleine évaluation des problèmes dentaires et leur traitement ne peut se faire qu’après anesthésie complète du lapin, avec utilisation d’instruments appropriés tels qu’ouvre-gueule, écarteur à joues etc.  Au cas où le lapin est allergique au produit anesthétique utilisé, ou présente des difficultés accrues à se réveiller après l’anesthésie, il est possible de réduire la longueur des incisives sur un lapin éveillé, mais tranquillisé avec des sédatifs.

Les incisives et molaires du lapin ont un taux de croissance élevé, entre 11 et 12 cm par année tout au long de la vie du lapin. Ceci veut dire que la longueur des incisives à croissance anormale doit être réduite toutes les 4 à 6 semaines, parfois même toutes les trois semaines. L’extraction chirurgicale des incisives peut être envisagées afin d’éviter les effets secondaires liés à un limage fréquent des dents et des visites régulières chez le vétérinaire et surtout empêcher le début de lésions aux tissus mous environnants, de déformation des os des machoires, de la cavité nasale, ou de l’apparition d’abcès et d'ostéomyélite, et de problèmes secondaires tels que la dacryocystite et le blocage du canal nasolachrymal. Une nouvelle croissance des dents extraites est rare.

En certaines circonstances exceptionnelles, un vétérinaire peut instruire le propriétaire d’un lapin avec des problèmes dentaires qui nécessitent un limage régulier, et impossibilité d’extraction des incisives, à faire le traitement soit même. Ces situations sont exceptionelles, et peuvent seulement ce faire avec supervision stricte du vétérinaire.

Un merci spécial à Kim Chilson, d’avoir partagée l’histoire et les images de son lapin Georgie

Un grand merci à Kaspi pour son aide et démonstration de méthodes dangereuses chez les lapins.

Merci aussi à Flora et aux autres lapins restés anonymes

 

e-mail: info@medirabbit.com